L’elevator pitch ou l’art de bien se présenter en deux minutes

elevatorpitch L’elevator pitch ou l’art de bien se présenter en deux minutes

A l’origine, le pitch est utilisé par le scénariste pour « vendre son histoire » auprès d’une Société de production. C’est un résumé de son scénario pour séduire et convaincre. L’enjeu est décisif car tout se joue en quelques minutes.

Le pitch est aussi appelé Elevator Pitch. L’idée est de s’imaginer dans un ascenseur avec le recruteur pour le job de ses rêves. Il ne reste que quelques étages à descendre et c’est une chance unique pour approcher cette personne.

En introduction d’une discussion téléphonique, d’un entretien d’embauche ou d’une levée de fonds pour un nouveau projet, l’elevator pitch est un plaidoyer d’environ deux minutes pour être percutant et attirer l’attention sur son expertise et son projet professionnel…

Le pitch s’articule autour d’une présentation de soi, d’un bref résumé de sa carrière et d’une conclusion.

Se présenter en deux ou trois phrases pour décliner son identité et le nombre d’années d’expérience professionnelle, ainsi que les fonctions exercées, s’en suivra une présentation du parcours professionnels et des principales compétences et succès professionnels, la façon concise la méthode S.T.A.R (Situation – Taches – Actions – Résultats) pourrait aider dans ce sens.

Lors d’un pitch, il faut penser à ce qui est important, plutôt qu’à ce qui est récent, mettre en en avant ses compétences propres plutôt que les pré-requis du secteur et créer des liens logiques entre les différentes expériences.

Il est important de présenter l’objectif professionnel visé à moyen ou à long terme et de parler de ses centres d’intérêt, cela humanise le discours d’autant plus que l’évocation d’un loisir peut relancer la discussion avec l’interlocuteur.  

La rédaction d’un pitch peut aider à voir plus clair dans son parcours, voici quelques questions élémentaires  pour rendre le pitch plus pertinent :

  • Quel est mon cœur de compétence, mon projet professionnel ?
  • Quelles sont mes forces professionnelles ? mes expertises ou spécialisations ?
  • Quelles sont les deux ou trois étapes marquantes de mon parcours (formation principale, expériences professionnelles, etc.) ?
  • Quelles sont les professionnels de mon réseau dont je peux citer le nom ? Les ouvrages ou autres documents consultés que je peux mentionner car ils sont en lien avec le poste ou mon expertise.

 

Pour d’autres conseils sur la structuration du Pitch et sur le langage corporel vous pouvez consulter les vidéos Youtube d’Yves Gautier, coach en entretiens d’embauche.

 

Par : Rayya Laajimi







 

Rayya LAAJIMI

 

Rédactrice WEB